Communiqué : Profanation du carré musulman du cimetière de Draguignan

L’Union des Mosquées de France condamne avec force la profanation du carré musulman du cimetièrede Draguignan (Le Var). Une dizaine de pierres tombales ont été renversées et des objets brisés ou jetés dans la nuit de dimanche à lundi 13 mai 2019 en pleine période de Ramadan.

Le président de l’Union des Mosquées de France de la région PACA, également président du CRCM-PACA, M. Khalid Belkhadir, s’est entretenu avec le représentant de l’UMF à Draguignan, M. Larbi Laaouaouda. Ce dernier, qui s’est rendu sur place, précise qu’aucune inscription n’a été retrouvée sur les lieux, mais les dégradations sont choquantes.

L’Union des Mosquées de France exprime son soutien aux familles des défunts bouleversées par cet acte de haine et forme le vœu qu’elles puissent retrouver réconfort, paix et sérénité en ce mois béni de Ramadan.

Le procureur de la République Patrice Camberou, s’est rendu sur place et une enquête confiée au commissariat de Draguignan, a été ouverte. Des relevés ont été effectués pour mettre en évidence tout élément permettant d’identifier les auteurs des faits.

Le maire de Draguignan, Richard Strambio, assurant la police du cimetière, a annoncé son intention de porter plainte contre X et a ordonné la restauration des tombes dégradées.  

Paris, le 14 mai 2019,

Union des Mosquées de France

UMF FRANCE

L’« Union des Mosquées de France », ci-après dénommé «UMF», est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. L’UMF regroupe les « Conseils Régionaux de l’Union des Mosquées de France », au nombre de 13, un par région administrative, mentionnés sous le nom de « Union des Mosquées de la Région, suivi du nom de la région ».