Communiqué de presse le 13 mai 2018

L’Union des Mosquées de France (UMF), condamne fermement l’attaque meurtrière perpétrée à Paris, le soir du 12 mai 2018, faisant un mort et quatre blessés dont deux dans un état grave.

L’UMF présente ses sincères condoléances à la famille de la victime, élève des prières pour le prompt rétablissement des blessés et leur exprime son soutien et sa pleine solidarité.

Selon des témoins, en commettant son acte odieux et abject, l’auteur de l’attaque, aurait crié « Allah Akbar ». L’UMF tient à rappeler que cette expression qui est érigée par certains en slogan de la lâcheté et de la barbarie terroriste, est dans la tradition spirituelle musulmane le symbole de l’humilité de l’Homme devant son Créateur et ses semblables et la reconnaissance de l’égale et de l’indivisible dignité humaine.

La revendication de cet acte odieux et abject par le groupe terroriste « daech » témoigne une fois de plus des errements et de l’imposture de ce groupe sanguinaire et de la nécessité de réunir nos forces et de renforcer notre unité dans la lutte contre son entreprise et son idéologie mortifères. La prise en otage des symboles de la tradition musulmane par des extrémistes sans foi doit être également dénoncée et combattue.

Paris, le 13 mai 2018

Union des Mosquées de France

UMF FRANCE

L’« Union des Mosquées de France », ci-après dénommé «UMF», est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. L’UMF regroupe les « Conseils Régionaux de l’Union des Mosquées de France », au nombre de 13, un par région administrative, mentionnés sous le nom de « Union des Mosquées de la Région, suivi du nom de la région ».